Et si on arrêtait de dire “je n’ai pas le temps” ?

pas_avoir_le_temps

Aujourd’hui, j’avais envie de vous partager une petite pensée par rapport à une phrase que j’entends souvent. Et que j’avais pour habitude de répéter toute la journée : « je n’ai pas le temps ». Au final, sommes-nous tant occupés que ça ? Pourquoi ne prenons-nous pas le temps de faire ce qui nous plait ? Réflexion.

Le mythe de la personne occupée

Une personne toujours occupée donne l’impression d’avoir réussi, que ce soit socialement ou professionnellement. Etre occupé et pressé = avoir des choses intéressantes et importantes à faire. C’est pourtant une fausse idée reçue. En effet, les personnes overbookées le sont rarement par des choses très funs. On se plaint d’être trop occupés à cause du travail et des obligations de la vie quotidienne (faire les courses par exemple).

 

« Je n’ai pas le temps » : une excuse pour ne rien faire au final ?

Alors au final, pourquoi n’avons-nous pas le temps de faire des choses pour nous. Et si le fait de « ne pas avoir le temps » était une excuse pour ne rien faire. On rêve de faire le tour du monde, mais on n’a pas le temps. Ou plus simple, on n’a pas le temps d’aller voir un film au cinéma ni le temps de tester ce nouveau restaurant au coin de la rue.

Il est beaucoup plus simple de se plaindre de ne pas avoir le temps de faire des choses, plutôt que de faire les choses elle-même.

 

Et si on trouvait le temps ?

Oui, nous avons tous des obligations qui nous prennent un certain nombre d’heures par semaine. Mais si on changeait un peu notre mindset par rapport à ça ?

Il y a quelques semaines, j’ai décidé de ne plus prononcer la phrase « Je n’ai pas le temps ». A la place, je dis « Je n’ai pas pris le temps ». Et cela change tout. On ne peut pas gérer les minutes qui passent et faire une pause. Mais on peut changer la manière dont on se gère dans le temps qui passe.

Nous sommes responsables des actions que nous faisons. Ne pas avoir le temps de voyager, de prendre du temps pour soi, ou tout simplement d’aller au cinéma. Nous sommes les seuls capables de changer cela. A partir du moment où on décide qu’on aura le temps, on trouve le temps.

28

Cette simple manière de voir les choses peut changer beaucoup de chose. Depuis, je peux à nouveau écrire toutes les semaines pour ce blog. Je vais à la salle de sport. J’ai le temps de profiter d’un apéro en terrasse avec des amis et j’ai des vrais week-ends. Et 6 voyages de prévu les prochains mois.

Au final, arrêtons de nous plaindre de ne pas avoir le temps. Soyons conscient que nous sommes les seuls responsables de la manière dont nous gérons le temps qui passe et des actions que nous faisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *