Etudes, jobs, travailler comme freelance : mon parcours (1/3)

J’ai reçu plusieurs questions ces derniers temps à propos de mon parcours, de mes études et de mon travail actuel. Alors, je me suis dit que j’allais vous expliquer tout cela en trois articles… Au programme d’aujourd’hui : mes études 😉

 

Depuis que je suis petite…

J’ai toujours aimé les choses créatives. Petite, je passais mes samedis à l’école des arts et mes mercredis à l’école de danse. Quand on me demandait ce que je voulais faire, je répondais sans hésiter “journaliste”.

 

Les secondaires

J’ai réalisé des études secondaires assez classique, dans le même collège. Il s’agit d’une grande école qui proposait plusieurs options intéressantes même en suivant un cursus classique. Au lieu d’avoir eu à choisir entre math’ sup ou latin-grec, j’ai donc eu la chance d’être en option “art”. Chaque semaine, j’avais deux heures d’arts plastique et deux d’histoire de l’art. A côté de cela, j’adorais également mon cours de français et celui d’histoire. Je détestais les maths et les sciences. Bref, je me dirige clairement vers quelque chose de littéraire et créatif.

 

A côté de cela….

Je découvre Photoshop à 13 ans (nous sommes en 2001, ce programme est encore très confidentiel) et internet devient de plus en plus courant (là, je prends un coup de vieux en écrivant ces lignes). On dit que les “geeks” et passionnés de technologies sont les matheux et scientifiques. Et bien non. Malgré mon non-intérêt pour ces deux matières, je me passionne pour un sujet : apprendre l’HTML pour créer mon propre site. J’y passe mes soirées, mes weekends et mes journées pendant les vacances. Et continue à travailler sur Photoshop pour le design. Petit à petit, j’apprends à maitriser plusieurs langages comme le CSS et JQuery. En 2004, les Skyblogs explosent. Tout le monde veut son petit espace sur le web. Je trouve ça moche et décide de lancer mon blog. Fabriqué d’A à Z par mes petites mains, sans WordPress qui était à peine connu à ce moment là.

En dernière année de secondaire, je m’intéresse également à la photo et au montage vidéo. Toujours utile pour mettre sur un site internet.

 

L’université

Je termine mes secondaires à 17 ans en 2006. Et vient LA grande question : que faire comme étude? Le seul truc qui m’éclate vraiment, c’est créer des sites et faire du design sur Photoshop. Mais à l’époque, ce n’était pas un métier. Pour remettre dans le contexte, en 2006, Facebook était confidentiel, nous avions peur de commander sur Ebay et la majorité des entreprises n’avaient pas encore de site. Inutile de dire que les études de type “communication web” ou “multimédia” n’existaient pas.

Je commence donc des études d’histoire de l’art à l’Université Libre de Bruxelles, en me disant qu’”on verra bien”. J’adore aller au cours mais je déteste étudier ces syllabus de 200 pages par cœur. Après deux ans, j’arrête les frais et décide de changer d’études.

 

Mes études de communication

Après des semaines et des semaines de réflexion, je décide de m’inscrire en communication. Je ne sais toujours pas ce que je veux faire mais les cours proposés m’intéressent. Je m’inscris en haute école et non à l’université. J’avais besoin de cours pratiques, de créer et d’imaginer, et pas d’étudier par coeur des cours et des cours.

Je commence donc en 2008 un bachelier en communication à l’ISFSC. Cette école propose des stages chaque année, et pas mal de cours pratiques. J’ai donc pu faire le tri. L’évènementiel, ce n’est pas pour moi, la production audiovisuelle non plus, et le journalisme ne m’intéresse plus tant ce métier est devenu difficile.

Mais entre-temps, sur le web, tout a changé. Le digital crée des nouveaux métiers chaque jour. Je termine ma dernière année en ayant pris toute les options multimédia possible. Je suis diplômée en juin 2011 avec comme sujet de mémoire : “Le blog comme outil de communication dans le domaine de la mode”. Mon objectif : travailler dans la communication web et visuelle dans le secteur de la mode et/ou du lifestyle.

 

Digital Design à Brighton

Cependant, je n’ai pas envie de commencer à travailler tout de suite. J’ai envie de voyager un petit peu. Et j’ai aussi envie d’avoir un papier qui prouve que je sais travailler comme graphiste. Malheureusement, et encore aujourd’hui, être autodidacte est mal vu. Et j’ai envie/besoin de valoriser mes compétences en graphisme/web design.

Je trouve alors la solution ultime et m’inscrit au Brighton’s College of Creativity en Angleterre. Je suis alors 6 mois de cours intensifs en digital design. Au programme : la suite Adobe mais également du packaging, du web,… C’est une petite école privée et nous sommes 8 en classes pour deux professeurs. Inutile de dire que j’apprends à une vitesse incroyable. Je professionnalise tout ce que j’ai appris par moi-même. En février, je rentre en Belgique avec comme objectif de trouver mon premier emploi.

 

Le web 2.0 à l’ICHEC

Une des choses que j’adore dans l’univers du web est que cela avance et change tout le temps. J’adore apprendre et j’apprécie beaucoup me former afin de garder le niveau.

Lors de mon premier job, j’ai suivi du cours du soir l’ICHEC et ai obtenu mon certificat en Marketing Digital et Web 2.0. J’y ai appris la gestion de réseaux sociaux, les techniques de marketing digital,…

 

Choisir ses études : mon conseil

Le monde évolue sans cesse et très rapidement. Quand j’ai commencé mes études de communication, les ¾ de mon travail actuel n’existait pas encore. Il existe également de plus en plus de solutions pour se réorienter en cours de carrière ou pour créer son propre emploi. Mon conseil pour choisir ses études? Choisissez quelque chose qui vous plait, qui vous intéresse, que vous avez envie d’apprendre. Beaucoup de personnes me demandent s’il y a de l’emploi dans le web. La réponse est oui mais tout aura déjà changé dans 2-3 ans. Je ne pense pas que choisir ses études en fonction des opportunités d’emploi soit une solution.

Concernant le web, il y a un tas d’opportunité. Ce domaine peut convenir à toute le monde. Mais prenez en compte que vous allez devoir vous former toute votre vie car cela évolue tout le temps. De mon côté je suis passionnée par cet univers et c’est réellement une passion d’apprendre des nouvelles choses.

 

Voici donc mon parcours au niveau de mes études. Ces derniers temps, je continue de me former avec des coachs afin d’apprendre des techniques pour développer mon business.

 

J’espère que cet article a répondu à vos questions concernant vos études. Je reste toujours disponible pour parler de ce sujet, que ce soit dans les commentaires ou par mail 😉

5 Comments

  1. Juliemdzt 27 septembre 2016

    Ton article est à la fois rassurant ( surtout quand on se retrouve dans cette problématique à 21 ans, que l’on est en master de communication digitale option nouveau journalisme, avec l’envie d’écrire, d’écrire) mais aussi alertant, tu as démarrée la com en 2006 et je ne peux m’empêcher de me dire que le marché est plus que saturée en ce qui concerne la « création », la vraie. Certes, les métiers de développeurs sont de plus en plus demandés, mais lorsque l’on aime simplement créer du contenu ?

    Répondre
    • Valentine 30 septembre 2016

      C’est vrai que le métier de journaliste, que ce soit en presse écrite ou en ligne, est assez saturé. Mais les entreprises cherchent de plus en plus des copywriters pour le web ou des créateurs de contenu web… Sans compter la créa pour les réseaux sociaux 😉 Il y a de la place et des nouveaux métiers vont encore se créer. Bonne continuation 🙂

      Répondre
  2. Noémie 30 septembre 2016

    Merci pour cet article ! On a beaucoup de similitudes dans notre parcours respectif, c’est vraiment drôle 🙂 le goût pour la créativité, les études de commu, la formation en cours du soir, l’attrait pour la création de contenu web et la volonté d’apprentissage permanent… (sans parler des dates, je ne savais pas qu’on avait le même âge !)
    Et tu as très bien exprimé ce renouvellement perpétuel : quand on a dû choisir nos études en 2006, les métiers d’aujourd’hui n’existaient pas encore… et je suis on ne peut plus d’accord avec toi : il faut choisir ce qu’il nous plait d’apprendre, et non ce qui « marche » !
    « Choisissez un travail que vous aimez, et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie » disait Confucius 🙂 (aïe, citer des ancêtres, ça aussi ça file un coup de vieux !)
    Bref, MERCI pour ces mots si justement trouvés ! Et belle continuation à toi dans ta voie 🙂

    Répondre
    • Valentine 9 octobre 2016

      Ca nous en fait des points communs 😉 🙂 Et oui je suis de 1988, bientôt 28 ans :p
      Merci à toi pour ce commentaire, et à bientôt j’espère 🙂

      Répondre
  3. […] lu le parcours de Valentine, qui est en trois partie. Elle nous parle de ses études, également de son expérience au sein de différents jobs, et ses débuts de freelance.. – […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *