Etudes, jobs, travailler comme freelance : mon parcours (3/3)

Troisième et dernier article vous parlant des étapes qui m’ont amenée à devenir freelance. Le hasard fait parfois bien les choses… Il y a un an (à un jour près), je vidais mon bureau chez mon dernier employeur, rendais mon ordinateur et buvait une coupe de cava avec mes futures-anciennes collègues. Un an, ça passe vite! Alors; que s’est-il passé après le 13 octobre 2015, dernier jour dans ma vie d’employée?

 

Les premiers mois : le vide

Quand je me suis lancée, je pensais avoir un plan parfait. Je savais que beaucoup de boutiques cherchaient des freelances pour les aider dans la communication online : Facebook, Instagram, newsletters,… J’avais déjà quelques contacts et plusieurs gérantes s’étaient montrées intéressées par mes services. En plus, j’arrivais juste avant la période des cadeaux de fin d’année. Et c’est justement à cette période que les magasins ont besoin de booster un maximum leur visibilité.

Les premières semaines, j’ai continué de prospecter à mon aise, de travailler sur mon site, et je ne m’inquiétais pas trop. Mon but : signer mes premiers contrats mi-novembre pour bosser dès début décembre. Le plan semblait parfait…

 

J’avais juste oublié que nous vivons dans un monde de fous. Le 13 novembre a eu un terrible impact sur la ville de Bruxelles. Les militaires ont remplacé les touristes. Les rues sont désertes, et donc les magasins également. Aucune boutique ne peut se permettre d’engager une petite freelance pour faire des posts sur Facebook et des jolies photos sur Instagram.

Bilan en fin d’année 2016 : zéro client.

 

Début 2016 : ça se décoince

Heureusement, la situation s’est un peu décoincée début janvier. Une proposition pour gérer une page Facebook par-ci, un site internet par-là,… Petit à petit, le bouche à oreille commence à se faire. Et surtout, je me rends compte que ma propre visibilité sur le web est une excellente vitrine! Quand je ne travaille pas, je bosse sur mon blog, le blog de mon site pro, mon Instagram,… Je n’ai pas encore énormément de choses à montrer au niveau de mon portfolio, mais tout ce travail fait par plaisir sur le web me permet de me faire petit à petit un nom.

 

Avril 2017 : on passe à la vitesse supérieure

Ce qui a fait réellement explosé mon activité? Rejoindre un réseau de networking (je vous en parle plus prochainement). Si vous n’avez pas un grand carnet d’adresse, c’est vraiment un super moyen de rencontrer plus gens. Mai et juin ont été assez intensifs. Et ça ne s’est pas calmé en été 😉 Septembre également… La fatigue commence à se faire sentir mais je ne m’ennuie pas 😉

 

Fin 2016 : le nouveau projet

J’ai lancé il y a quelques semaines un nouveau site : http://onlinesuccesswithvalentine.com/

Il s’adresse aux femmes entrepreneurs qui désirent en apprendre plus sur les réseaux sociaux, la communication digitale,.. J’y poste déjà des articles mais le but est de créer une plateforme d’entraide et d’échange. Je vais également créer des cours en ligne. Un beau grand projet donc 😉

 

Je pourrais vous parler pendant des heures de cette année qui vient de s’écouler. Je suis partie de zéro client et finalement, mon planning est full jusqu’à la fin de l’année. Tout est possible quand on veut 😉 J’ai passé deux mois à tourner en rond chez moi sans travail. Pour certains c’est 2 semaines, pour d’autres c’est beaucoup plus long. Mais au final : tout est possible 🙂

10 Comments

  1. Julia 14 octobre 2016

    On peut dire qu’on est toutes passées par cette période de down/de vide, sans travail concret à réaliser au départ. De mon côté, j’ai mis 700 euros sur la table pour faire de la communication sur mon activité dans ma ville, ça m’a rapporté mes 5 premiers clients.

    Le vide est arrivé après toute cette agitation, l’été 2015. Les congés des uns, le manque de chiffre d’affaires des autres… a fait que je n’ai rien eu à faire. Et psychologiquement, c’est pas facile ^^

    Très belle continuatiooooon ! Bisou 🙂

    Répondre
    • Valentine 16 octobre 2016

      Merci 🙂 Bonne continuation à toi aussi 😉 Et ravie de découvrir ton blog!

      Répondre
  2. Cindy 23 octobre 2016

    CM freelance depuis un an et demi, je connais en ce moment une petite période de vide. Alors ça fait du bien de savoir que c’est normal, qu’on est pas seule à passer par là et surtout qu’il est possible de s’en sortir 😉
    Merci pour cet article!
    Bisous

    Répondre
  3. Marion 23 novembre 2016

    Super article et parcours vraiment intéressant! Je suis moi aussi Freelance donc je vais aller voir ton site Online Success de ce pas ! A bientôt! 😉

    Répondre
  4. Livresse des Mots 24 janvier 2017

    Un article encourageant et très positif ! ça fait du bien à lire et ça motive 🙂

    Répondre
  5. Gabrielle Zolama 30 mai 2017

    Coucou Valentine !

    Ça fait pas mal de temps que je te suis sur ton blog et franchement je trouve ton parcours remarquable !
    si je te laisse un commentaire aujourd’hui ( ce qui n’est franchement pas mon habitude lol) c’est parce que je souhaite entreprendre également… du moins, ça fait très longtemps que j’y pense et je n’arrive pas à me lancer car j’ai 0 client et depuis que j’ai été diplômée soit 2 ans on ne m’as jamais donné la chance pour un boulot permanent. Je suis une autodidacte, j’ai crée mon blog pour montrer mes talents de rédactrice web et c’est qui m’a donné l’envie d’entreprendre. je ne sais pas du tout par où commencer et j’aurai aimé avoir de tes conseils et savoir si tu pouvais m’aiguiller.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *