L’actualité mode & lifestyle 2.0 : buzz et réseaux sociaux

 

  1. Burberry : une Fashion Week Homme 2.0

La marque anglaise Burberry a encore prouvé son excellente maitrise du digital et des réseaux sociaux. A l’occasion de son défilé Homme Automne-Hiver 2016 lundi 11 janvier, Burberry a utilisé le réseau à exploiter en ce moment : Snapchat (à relire : Burberry dévoile sa nouvelle campagne sur Snapchat). Les coulisses du défilé ont été dévoilées sur ce réseau tout le weekend. Casting, dernier coup de ciseaux et répétitions, les utilisateurs ont pu découvrir de nombreuses images inédites.

burberry-snapchat-mode

Burberry a fait honneur à sa toute nouvelle chaine sur l’Apple TV en diffusant le défilé en direct sur celle-ci.

burberry-appletv-mode

 

2. Twitter : vers l’utilisation des Tweets pour les campagnes

Lors du CES 2016, le salon des nouvelles technologies de Las Vegas,  Twitter a présenté un nouvel outil de promotion pour les marques. Celui-ci permettra d’intégrer les tweets des fans aux campagnes des marques.

 

3. Vente-Privée.com s’agrandit

Le géant des ventes flash continue son ascension. Vente-Privée.com a inauguré lundi matin un nouveau bâtiment sur son site à Saint-Denis, dans le but d’accueillir les employés qui sont de plus en plus nombreux.  Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur , a déclaré à l’Agence France-Presse :« L’année 2015 a été une bonne année pour vente-privée. Nous avons enregistré une croissance à deux chiffres pour un volume d’affaires de quasiment 2 milliards d’euros ».

 

4. L’ancienne blogueuse belge Valentine Witmeur lance son e-shop

Ex-blogueuse mode et digital influencer, Valentine Witmeur a lancé sa marque « Valentine Witmeur Lab » en décembre 2015, en collaboration avec son associée, Julie. Présentée lors d’un pop-store, la collection est désormais disponible sur l’e-shop officiel depuis jeudi. Le site représente parfaitement le style de la jeune marque : épuré, casual et tendance.

 

valentine-witmeur-mode

 

5. Bad buzz pour H&M

Mauvaise publicité sur Twitter pour H&M en fin de semaine. Selon les internautes, une écharpe de la nouvelle collection du géant suédois ressemblerait beaucoup au Talith, le châle dont les juifs adultes s’enveloppent pour la prière. Ce n’est pas la première fois que la chaine reçoit ce genre de critiques. Cette fois-ci, H&M n’a cependant pas retiré le produit de la vente.

hm-mode

 

6. E-réservation : quelques chiffres

Un sondage réalisé par le site LSA démontre que plus de 60% des Français souhaiteraient utiliser l’e-réservation, notamment pendant les soldes. L’e-réservation est un système qui permet de réserver en ligne un article, pour ensuite l’essayer en magasin. Cette méthode, encore peu utilisée par les acteurs de l’e-commerce, séduit les internautes pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle ne nécessite aucun payement au préalable. Ensuite, le client ne paye pas les frais de livraison de l’article puisqu’il va directement le chercher dans le magasin le plus proche de chez lui. Cette technique, qui risque de se développer dans les prochains moins, demande une excellente logistique et surtout des stocks en magasins constamment mis à jours, en temps réel, sur le site internet.

 

A la semaine prochaine!

L’actualité mode & lifestyle 2.0 : soldes et nouvelles campagnes

1. Undiz s’associe avec Vente-Privée

Grande première : une marque s’associe avec un site de ventes flash pour ses soldes! Undiz a en effet fait appel à Vente-Privée.com pour gérer ses soldes d’hiver. Depuis ce matin, le site d’Undiz nous renvoit vers Vente-Privée pour profiter de -50% sur la collection automne-hiver 2015. Une opération win-win selon les deux partenaires. Undiz peut profiter de l’expertise de Vente-Privée en matière de vente en ligne et profite de la notoriété du site.  L’enseigne peut également se  concentrer sur les soldes dans les magasins physiques. Vente-Privée, leader du marché, prouve qu’il n’a pas peur d’innover dans son secteur. Jacques-Antoine Granjon, PDG et fondateur de Vente-Privée a déclaré : « A l’heure de la révolution numérique, il est nécessaire pour les marques d’envisager le consommateur dans sa globalité, de penser le commerce comme une entité unique, variant selon les canaux. Undiz l’a compris et offre au consommateur une fois de plus à travers cet événement Vente-Privee, une expérience shopping globale et unique« . (source)

 

soldes-undiz

 

 

2. Début des soldes d’hiver – Enquête et chiffres

Evénement immanquable sur le net : le début des soldes d’hiver. Elles ont commencé dès le 2 janvier en Belgique, et aujourd’hui en France. Les stocks sont très importants cette année. Mais les résultats devraient être satisfaisants pour les e-commercants. Selon une étude de la Fevad sur les intentions des Français, 83% des achats en ligne pendant les soldes se feront dans le domaine de l’habillement. Le budget moyen serait de 184€. A noter également : la montée des achats sur smartphones et tablettes. L’enquête révèle que 38% des achats se feront sur smartphones et 37% sur tablette. Cette montée vient essentiellement des jeunes adultes : 53% chez les 18-24 ans et 54% chez les 25-34 ans.

 

3. Design Market lève 400.000€

Le site Design Market, start-up française spécialisée dans la vente de mobilier vintage, vient de terminer une levée de fonds de 400.000 euros. Design Market a été créé en 2014 par David Mimouni et Lionel Obadia. L’objectif pour 2016 est de s’ouvrir à l’international et renforcer les opérations BtoB, en travaillant avec des hôtels et restaurants par exemple.

 

soldes-designmarket

 

4. Topshop dévoile sa nouvelle égérie

Les campagnes pour la période printemps-été 2016 vont commencer à apparaitre. Topshop est une des premières enseigne à se lancer. La marque anglaise a dévoilé hier sa nouvelle égérie, la mannequin et entrepreneuse Karlie Kloss. Sous la tagline « Be More Karlie in 2016« , le site de Topshop présente 10 bonnes résolutions à prendre en ce début d’année. L’objectif : s’inspirer du modèle et de sa manière de vivre. Une landing page présente ces 10 points. La marque surfe sur la tendance actuelle des bonnes résolutions et présente différents médias sur ses réseaux sociaux. Je reviendrai plus en détails sur cette campagne dans les prochaines semaines.

 

topshop-karlie

Décoration d’intérieur : mes 3 adresses bons plans

  1. Westwing

La référence en matière de ventes privées pour la décoration sur le net. Créé en 2011 par Delia Fischer, journaliste au « Elle Decoration » Allemagne, Westwing est une véritable source d’inspiration. Le site fonctionne selon un système de ventes privées, vous devez donc vous inscrire avant d’accéder au contenu du site. Tous les jours, 4 à 5 nouvelles ventes ouvrent et restent en ligne quelques jours. Westwing propose des ventes consacrées à une seule marque mais le plus souvent les articles sont proposés sous forme de thématique : « Ambiance Factory », « Black & White », « Un Chalet Nordique »,….  Il est donc très facile d’acheter en fonction d’un style de décoration.
decoration-westwing

 

En plus des ventes, Westwing propose son magazine en ligne. Celui-ci propose des articles lifestyle et bien sur, des conseils en décoration. Il y a même des DIY.

J’ai déjà effectué plusieurs commandes sur ce site. Parmi celles-ci,  cette superbe table d’appoint de la marque Coming B que j’ai eu à un prix très intéressant.

decoration-westwing-2

 

2. Vente-Exclusive.com

Comme Westwing, Vente-Exclusive.com fonctionne via un sytème de ventes privées. Le site est généralisé et propose principalement des vêtements. Mais la catégorie « Lifestyle » propose de nombreuses ventes de décoration très intéressantes.

 

decoration-vex

 

J’ai passé de nombreuses commandes ces derniers mois. Je regarde quotidiennement le site et je trouve toujours de nouvelles choses à un prix raisonnable. Il y a également d’excellents prix sur des marques connues. Parmi mes meilleurs achats, cette chaise de la marque « Zuiver ».

decoration-vex-2

Créé en 2007 et basé en Belgique, Vente-Exclusive.com livre également aux Pays-Bas et au Luxembourg.

 

 

3. Vtwomen

Vtwomen est un site de décoration basé aux Pays-Bas. Il est donc uniquement en néerlandais. Vtwomen propose de nombreuses marques comme Bloomingville, House Doctor, mais également sa propre marque. L’offre est vraiment très grande et j’ai découvert de nombreuses marques sur ce site.
decoration-vtwomen

 

Il s’agit des collections actuelles, il n’y a donc pas de réduction sur ces articles-là. Mais Vtwomen est très intéressant lors des soldes. Il est alors possible de faire de très bonnes affaires. Je consulte donc plutôt ce site lors de ces périodes-là. Parmi mes meilleurs achats, les tableaux Bloomingville de mon bureau, achetés lors de promotions.

decoration-vtwomen-2

 

 

Voici donc les 3 sites que je consulte le plus souvent pour mes achats en décoration d’intérieur. Je vais également régulièrement sur les sites de Action et de Blokker. Ces enseignes ne proposent pas de commander en ligne. Regarder leurs sites me permets donc de préparer mon shopping en magasin. Il existe de plus en plus de sites consacrés à la décoration. Je n’hésiterai pas à partager mes futures découvertes.

MeetMyCloset.com et la location de vêtements

 

 

Une plate-forme de location

Lancé en septembre 2015, MeetMyCloset propose de mettre en location vos vêtements et accessoires ou de louer une pièce qui vous plait pendant quelques jours. Basé à Bruxelles, la start-up est gérée par une jeune équipe qui n’en n’est pas à son premier coup d’essai. L’un des co-fondateurs était déjà derrière l’idée du site de vente en ligne « Oh my Dress! ».

Pour louer une partie de votre garde-robe, il suffit simplement de créer gratuitement un compte et ajouter les différents vêtements que vous souhaitez mettre en location.

Le site propose déjà une belle sélection de vêtements, principalement des robes. Un coup de coeur? Contactez la propriétaire afin de fixer un rendez-vous pour essayer/louer la pièce qui vous intéresse.

 

meetmycloset-location

 

Tout est fait pour simplifier les transactions. MeetMyCloset met à disposition un contrat de location en cas de problème. Les paiements se font en ligne via le site. Les frais de pressing sont à charge, au choix, de la propriétaire ou de la locataire. Autre service proposé et non négligeable : la prise des photos de vos vêtements. Cette option est gratuite et permet d’avoir vos articles bien mis en valeur.

 

 

Sharing economy

Comme BlaBlaCar ou Airbnb, MeetMyCloset.com fait partie des acteurs de la sharing economy (économie du partage).  Le site vous permet de faire des économies ou de rentabiliser certains achats. Vous avez dans votre dressing une robe achetée 200€ et qui a été très peu portée? En la mettant en location, il est désormais possible d’amortir simplement cet achat. A l’inverse, vous pouvez avoir envie d’une nouvelle robe pour une soirée spéciale. Au lieu d’en acheter une neuve, vous pouvez en louer une et éviter un achat plus important. Ce système permet également d’éviter d’accumuler des vêtements et de sur-consommer. Le site prend 20% de commission sur les locations et seulement 3€ de frais de réservation sont ajoutés à chaque transaction. Une excellente affaire pour les passionnées de mode donc.

 

meetmycloset-dressing-location

 

 

Envie d’essayer?

MeetMyCloset est en pleine expansion et évolue au fil des semaines. Il est désormais possible d’essayer les vêtements lors d’événements organisés à cet effet.

Pour les bruxelloises, le prochain évènement  sera ce jeudi 17 décembre chez Lulu Home Interior à l’occasion des Nocturnes du Chatelain.

Intéressé par le concept? Retrouvez la plate-forme sur www.meetmycloset.com et également sur Instagram et Facebook. Il y a d’ailleurs un concours actuellement qui vous permet de gagner la location de votre robe pour les fêtes de fin d’année! 😉

 

 

De blogueuses mode à créatrices de marque

Ces 5 jeunes femmes sont des blogueuses de la première heure. Elles ont ouvert leurs blogs mode avant 2010, quand le phénomène n’avait pas encore explosé. Aujourd’hui, elles font partie des blogueuses les plus influentes au monde. Elles ont fait de leurs noms, de leurs blogs, une entreprise à succès. Véritables femmes d’affaires, elles ont même créé leurs propres marques.

Retour sur 5 parcours synonyme de réussite.

 

Chiara Ferragni – The Blonde Salad

Faut-il encore présenter Chiara Ferragni? Cette belle italienne de 28 ans a commencé sa carrière de blogueuse lorsqu’elle était adolescente. Elle postait les photos de ses tenues sur Tumblr. À l’époque, elle génère déjà une véritable communauté autour d’elle. Vient alors l’idée d’un véritable blog. Nous sommes en 2009 et ce média n’est pas encore courant. Elle crée ‘The Blond Salad » et connait une véritable success story.

chiaraferragni-theblondesalad

Il faudrait un article entier pour relater son parcours. Je me concentrerai aujourd’hui uniquement sur la marque de chaussures que Chiara Ferragni a lancé en 2010 : « Chiara Ferragni Collection« .

 

chiaraferragni-shoes

Les premières collections se composent de chaussures à plateformes et à talons haut. Pas de style particulier ni très reconnaissable. La collection fonctionne pourtant grâce à l’image de sa créatrice qui fait la promo de ses créations dans ses looks.

Petit à petit la marque fait son chemin. Jusqu’à la création de ce modèle : les « flirting slippers ».

La collection de Chiara Ferragni a trouvé son propre style : des chaussures pailletées, pop, reconnaissables entre toutes.

chiaraferragni-slippers

Ces chaussures deviennent de véritables « it-shoes » que toutes les fashionistas s’arrachent.

La marque est vendue en ligne sur son propre site. Elle est également distribuée sur d’autres e-shops de luxe et dans des boutiques de designers. Il n’existe pas encore de vrais boutiques « Chiara Ferragni Collection ».  Des pop-up stores sont cependant organisés dans des grandes enseignes comme au Bon Marché à Paris en mars dernier.

 

chiaraferragni-popupstore

À environ 200€ la paire, la marque est une vrai mine d’or pour Chiara Ferragni. Elle a fait son entrée en 2015 dans le classement du prestigieux magasine Forbes. Elle se classe numéro 10 dans la catégorie « Moins de 30 ans – Art & Style ». Une vrai prouesse pour une star du web. Son chiffre d’affaire a été évalué à 8 millions $ pour cette année, dont 70% proviendrait de sa marque de chaussures.

Depuis, la gamme proposée par « Chiara Ferragni Collection » s’agrandit un petit plus : coques iPhone, sac à dos, t-shirts-,… sont désormais disponibles.

chiaraferragni-iphone

 

Aimee Song – Song of Style

Véritable working girl, cette jeune femme de 28 ans a fait son entrée dans la blogosphère en 2008. Elle était alors étudiante en décoration d’intérieur et dédie son blog à ce sujet. Elle commence à poster par après ses propres looks tout en continuant à parler de décoration. Son blog atteint désormais 4 millions de vues par mois. Aimee Song ne se repose pas sur ce succès.  Elle continue son travail de décoratrice en même temps que son blog.

aimeesong

La belle ne s’arrête jamais et compte deux marques à son actif.

Tout d’abord, une marque de bijoux éponyme. Certes, il n’y a pas énormément de produits proposés mais la collection fonctionne. A l’heure où j’écris ces lignes, tous les produits présenté sur l’e-shop de Song of Style sont sold out.

songofstyle

La deuxième marque « Two Songs » a été créé en collaboration avec sa soeur, Dani Song. Et oui, Aimee a une soeur. Avec 486000 followers sur Instagram, Dani est également très influente sur la toile. La marque « Two Songs » se compose de sweat-shirts et t-shirts au look urbain. Les créations des deux soeurs restent abordables : comptez 58$ pour un t-shirt et 88$ pour un sweat-shirt.

twosongs

 

Julie Sariñana Sincerely Jules

Julie Sariñana, 29 ans aujourd’hui, a créé son blog « Sincerely Jules » en 2009. Elle devient très rapidement une des blogueuses les plus suivies sur le net. Son image est beaucoup moins « business woman » que celle de Chiara Ferragni ou Aimee Song. Elle partage toujours autant ses looks mais les voyages font maintenant partie intégrante de ses publications en ligne. Mais Julie ne fait pas que profiter de son succès sur des plages idylliques. Elle a créé « Shop Sincerely Jules » en 2012.  Son produit fétiche : le t-shirt. Sa marque de fabrique? Les messages à la typographie travaillée.

sincerellyjules

On lui doit également ce t-shirt, très populaire sur les blogs et réseaux sociaux.

 

sincerellyjules 2

La collection s’est développée au fur et à mesure et propose désormais des robes, pulls,..

La marque se veut abordable (les t-shirts sont vendus en moyenne 50€.) Elle est vendue sur son propre site mais également des boutiques partout dans le monde.

 

Rumi Neely / Fashion Toast

Rumi Neely a créé son blog « Fashion Toast » en 2007. La vente en ligne devait être une vrai vocation pour cette jeune femme car elle lance déjà, en même temps, une boutique sur Ebay de t-shirts vintage. Avec plus de 5 millions de vues par moi, la blogueuse lance sa marque « Are you am I? » fin 2014.  Avec un positionnement haut-de-gamme, la marque propose une collection complète, inspirée de l’atmosphère de Los Angeles.  La marque est disponible sur son site officiel et dans des boutiques de Los Angeles

 

areyouami

 

Silvia Garcia / Bartabac

Last but not least, l’espagnole Silvia Garcia du blog Bartabac (mode). Amoureuse de Paris, la blogueuse se rend souvent dans la ville lumière. Elle s’y est probablement inspiré pour créer sa marque : A bicyclette. Les t-shirts et sweat-shirts sont des produits phares mais la marque propose également des jupes, robes, pantalons,… Elle est disponible sur son site officiel mais est également vendue dans de nombreux magasins en Espagne.  Parmi les marques présentées, il s’agit de la meilleure marché : environ 30€ pour un t-shirt et 40€ pour un pull.

bartabac

Et vous? Avez-vus déjà craqué pour une des marques présentées ci-dessus? Etes-vous plus intéressé par le produit même ou par la personne qu’il représente?

1 14 15 16 17