WordPress vs Blogger : mon avis

Lorsqu’on ouvre un blog ou qu’on en tient déjà un, la question de la plateforme est essentielle. Il existe de nombreux sites permettant d’ouvrir un blog mais les deux leaders du marché sont WordPress et Blogger. Quels sont les avantages de chaque site? Comment choisir celle qui conviendra le mieux à ses besoins? Je vous donne mon avis dans cet article.

 

WordPress et moi

Comme vous avez déjà le pu le constater, je suis totalement dans la team WordPress 😉 Ce choix vient du fait que j’utilise cette plateforme tous les jours pour mon travail. Et oui, WordPress est tellement puissant qu’il est possible de créer des sites complets avec. Et c’est en général la solution choisie par les personnes dont je crée le site internet. Ils peuvent par après faire les changements par eux-mêmes ce qui est beaucoup plus pratique. Quand j’ai créé ce blog, c’est donc très naturellement que je me suis tournée vers WordPress. Je connais très bien et cet outil et j’apprécie ses nombreuses fonctionnalités.

 

Blogger et moi

J’avais, durant mes études, réalisé quelques tests sur Blogger afin de connaitre cette plateforme. Mais je ne l’avais jamais utilisé sur du long terme. Ces deux-trois dernières années, je n’avais plus jamais travaillé sur ce site. J’avais même un souvenir plutôt négatif. J’ai commencé à retravailler sur Blogger il n’y a pas le temps. Quelques blogueuses m’ont demandé de les aider dans le design de leurs blogs, notamment sur Blogger. Et je dois admettre que j’ai été assez surprise. Au final, Blogger, ce n’est pas si mauvais 😉

 

Alors, quelle plateforme de blogging choisir? Je pense que cela dépend de chaque personne. Pour vous aider, voici quelques avantages et désavantages de WordPress et Blogger.

 

WordPress

Les points positifs :

  • Un CMS très puissant, personnalisable à souhait.
  • De nombreux plugins et widgets pour améliorer votre design et faciliter votre travail.
  • Le référencement. Votre blog sera très rapidement indexé ainsi que vos articles.
  • Les tutoriaux en ligne. WordPress est la plateforme la plus utilisée, il n’est donc pas étonnant de trouver de nombreux sites traitant uniquement à propos de ce sujet.

 

Les points négatifs :

  • Le prix. Si vous souhaitez utiliser WordPress dans sa version complète, à savoir la “.org”, vous devez acheter votre hébergement (et le nom de domaine). Les thèmes payants disponibles sur la toile sont également plus chers que ceux de Blogger.
  • La technique. WordPress n’est pas compliqué en soi mais il faut quand même apprivoiser l’interface. Si vous souhaitez toucher au code, il faut clairement si connaitre un peu.

 

Blogger

Les points positifs :

  • La facilité d’utilisation. Pour quelqu’un qui débute, la partie admin peut paraitre plus friendly que celle de WordPress.
  • Le prix. Blogger est totalement gratuit et ne propose aucune option payante. Si vous souhaitez acheter un thème, ils sont moins chers que ceux de WordPress (20€ max contre 40-50 € pour WP).
  • La facilité de personnalisation. Il est beaucoup plus facile de changer le code du design sur Blogger. Je vous conseille pour cela l’excellent blog de Lady Bird Red pour avoir accès à une belle série de tutoriaux.

 

Les points négatifs :

  • Le manque d’options. Blogger ne permet pas autant de personnalisation. Il n’y a pas une grande bibliothèque de plugins.
  • Le référencement. Et oui, même si Blogger appartient à Google, le référencement de cette plateforme n’est pas idéal. Et il n’existe pas de plugins pour l’optimiser comme sur WordPress.

 

Conclusion

Si vous débutez dans le blogging, je vous conseillerai de commencer avec Blogger. L’interface est plus agréable que celle de WordPress. Vous n’aurez pas accès à une montagne d’option mais vous pourrez déjà avoir un beau résultat. A noter également, je trouve que Blogger est bien mieux que la version gratuite de WordPress, la “.com”.

Si par après, vous souhaitez passer au niveau supérieur, il sera temps de migrer sur WordPress (la version “.org”) et d’acheter votre propre hébergement.

Il s’agit ici de mon avis personnel, basé sur mon expérience personnelle. Le mieux est de toute façon de tester les deux options afin de voir sur laquelle vous préférez bloguer 😉

 

Il y a surement des blogueurs parmi vous. Sur quelle plateforme êtes-vous? Avez-vous testé les deux?

 

A lire également : La différence entre WordPress.com et WordPress.org

Comment choisir un thème pour son blog?

Le contenu est l’élément le plus important dans la réussite d’un blog. Mais la mise en page, le look et l’esprit général de votre espace personnel ont une grande importance qu’il ne faut pas négliger. Le choix d’un thème doit donc être bien réfléchi. Je vous présente ici quelques points qui vous aiderons dans vos recherches.

 

Cet article est plus orienté pour les blogs WordPress mais ces conseils sont bien entendu valables également pour les blogs Blogger.

 

Ou acheter un thème et à qui?

Tout d’abord, pourquoi devez-vous acheter un thème? 🙂

Il existe bien sur des thèmes gratuits. Le choix est assez grand sur WordPress mais les designs sont loin d’être fabuleux…Il est possible d’acheter des thèmes sur d’autres plateformes afin d’avoir un blog au design un peu plus évolué. Voici mes préférés:

Creative Market: Ce site reprends une excellente sélection de produits pour les graphistes, webdesigners,… Je l’utilise moi-même dans mon travail. Les payements sont sécurisés et je n’ai jamais eu de problème. De nombreux thèmes pour blogs sont repris sur ce site.

Theme Forest : La référence en matière de thème pour WordPress. Le choix est immense.

Etsy : La plate-forme de vente pour les créatifs. De nombreux webdesigners présentent également leurs travaux ici. A noter, les thèmes présentés sont plus orientés blogs, alors que Theme Forest est plus « corporate ».

 

choisir_theme_blog_001

 

 

Et le prix ?

Entre 20€ pour les designs les plus simples et 60€ pour les plus complexes. Plus chers, cela me parait un peu excessif.

 

Et si je veux un thème créé pour moi uniquement ?

Adressez-vous à un webdesigner, comme moi. Mais le prix sera plus élevé que 60€…

 

Vous avez flashé sur le design d’une autre bloggeuse….

Et oui, cela arrive. Vous avez beau chercher après un autre design, c’est celui-là qui vous plait. D’un point de vue légal, tout le monde a le droit d’utiliser le même thème qu’un autre. A partir du moment ou celui-ci est disponible à la vente en ligne, il appartient à son designer et non aux bloggeurs qui l’achètent. Mais d’un point de vue stratégique, je vous déconseille d’utiliser le même thème utilisé par un blog existant que vous suivez.

Petite solution : consultez les autres thèmes créés par le designer ! Pour cela, rien de plus simple. Le site “Wat WordPressTheme Is That” vous permets de retrouver le thème utilisé, son auteur et son site. De quoi retrouver rapidement d’autres idées de thèmes dans un style qui vous plait.

 

Les éléments à vérifier :

 

  • Le thème est responsive

Premier réflexe à avoir : vérifier que le thème s’adapte à tous les écrans : ordinateur, smartphone, tablette, …

De mon coté, je préfère toujours lire les blogs sur “ordinateur” mais votre blog sera lu en grande partie via un appareil mobile. Veillez donc à ce que votre thème soit “responsive” et s’adapte à toutes les tailles d’écran. Presque tous les thèmes sont maintenus conçus comme cela, mais vérifier que vos articles soient agréables à lire sur mobile.

choisir_theme_blog_002

 

  • Le thème s’adapte à votre contenu

Quand vous parcourez des thèmes, vous regardez la démo live créée par le designer. Le contenu de cette démo est bien entendu créé de façon à mettre en valeur le thème. Imaginez donc bien celui-ci avec vos propres photos et textes.

On pourrait comparer cela avec un vêtement que vous voyez dans un magasin, qui est magnifique avec l’ensemble proposé. Mais une fois rentré chez vous, vous vous rendez compte que cette pièce ne s’accorde pas avec le contenu de votre garde-robe.

Par exemple, je suis complètement fan de ce thème, très sophistiqué. Le rendu donne très bien grâce aux photos utilisées dans la démo. Imaginez ce même thème avec des photos de différents styles… Le résultat serait visuellement chaotique. Veillez donc bien à imaginer comment le thème et le contenu que vous proposerez fonctionneront ensemble.

Autre exemple : les sliders du haut. Très tendance en ce moment, ils permettent de mettre en valeur certains articles. Attention cependant au texte qui s’affiche sur la photo.

Ici, le texte blanc ne pose pas de problème sur les photos. Mais si vous avez l’habitude de poster des photos plus claires, le texte sera juste illisible.

choisir_theme_blog_003

 

Préférez donc un thème avec un slide de ce type :

choisir_theme_blog_004

 

 

 

  • Le support technique

Sur certains thèmes, un support technique est offert. Cela veut dire que vous pouvez envoyer toutes vos questions au designer du thème et qu’il vous aidera. Hyper pratique si vous calez lors de l’installation ou qu’un bug apparait dans le fonctionnement. Parfois même, certains designers acceptent de changer quelques parties uniquement pour vous, si vous souhaitez une petite personnalisation dans la mise en page.

Une excellente option donc à ne pas négliger.

 

  • Les mises à jour

Vérifiez depuis quand le thème a été mis à jour. WordPress est un CMS qui évolue et est souvent mis à jour. Votre thème doit donc suivre la route au niveau de cette évolution (un peu comme vos applis sur votre smartphone). Si votre thème n’a pas été mis à jour depuis 2013, évitez d’acheter celui-là.

 

Mais, tout est modifiable avec un thème WordPress ?

Oui et non. Si vous savez coder et maitrisez l’HML, le CSS et le PHP, aucun souci, vous pourrez modifier votre thème à votre guise. Mais si vous lisez cet article, ce n’est probablement pas le cas 😉

Lisez donc bien quelles options de personnalisation sont permises avec le thème.

Parfois, vous pouvez juste changer la police d’écriture.  Pas très pratique donc si la sidebar se met automatiquement à gauche et que vous la souhaitez à droite.

De plus, si vous achetez un thème, c’est pour vous faciliter la vie niveau design. Il vaut donc mieux chercher le bon et avoir le moins de modifications techniques à faire.

 

choisir_theme_blog_005

 

 

Il est possible d’ajouter des options ?

Oui, il est possible d’ajouter des widgets. Et cela se fait même assez facilement.

Imaginons que vous souhaitez ajouter les 6 dernières photos de votre Feed Instagram dans la sidebar, c’est tout à fait possible grâce au widget Instagram Slider Widget.

Petit tips : le site « What WordPress Theme is That? » cité plus haut permets également de connaitre les widgets utilisés par les autres blogs.

 

Un dernier conseil?

Less is more. Il est tentant d’acheter un design super évolué pour son blog. Mais n’oublions pas que le contenu est le plus important. Veillez donc à ce que celui-ci reste lisible 🙂

 

J’espère que cet article vous a plu et surtout, qu’il vous sera utile dans le futur. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires!

L’actualité mode & lifestyle 2.0 : blogueuses et applications

 

Chiara Ferragni devient ambassadrice de la marque Pantene

Le monde de la beauté et des cosmétiques a toujours fait appel à des ambassadrices pour représenter ses produits. Mais nous avions plutôt l’habitude de voir des actrices ou mannequins. La marque de shampoing Pantene a révélé cette semaine que sa nouvelle égérie mondiale était la blogueuse mode au 5 millions d’abonnés sur Instagram, Chiara Ferragni. Layal Ammar, Brand Director chez Pantene, a déclaré « Chez Pantene nous voulons faire les choses différemment. Chiara a des fans fidèles et une autorité considérable en raison de sa personnalité authentique. Elle a de beaux cheveux et est en bonne santé, ce qui en fait parfait pour Pantene! Cependant, elle apporte quelque chose de beaucoup plus fort que ses cheveux et son style: la fraîcheur et l’authenticité. Elle est capable de se connecter avec les femmes d’une manière authentique. Son point de vue sur la mode et la beauté attire l’œil. Chiara est, dans tous les sens, une véritable icône de notre temps« .

chiaraferragni-pantene-mode

 

Cathy Pill, créatrice de mode, lance son application « Shopally ».

La fashion designer belge Cathy Pill se tourne vers le social selling et a lancé une toute nouvelle plate-forme : Shopally. Cette application permettra au public d’acheter directement les produits vus sur leurs influencer préférés sur les réseaux sociaux. Cathy Pill avait déjà lancé en 2013 le site « MuseStyle.com ».

shopally-mode

 

Dilemme : nouvelle application mode

Autre nouvelle application sur la planète mode : Dilemme. Vous hésitez à porter une tenue, ou ne savez pas choisir entre deux paires de chaussures ? C’est là que l’application Dilemme intervient. L’app permets de poser vos questions à la communauté qui vous répondra très rapidement.

dilemme-mode

 

Les Youtubeuses et blogueuses beauté sont toujours au top !

Un sondage réalisé par Birchbox révèle que 43% des femmes déclarent regarder des vidéos Youtube et lire des blogs dans le domaine de la beauté. Les femmes sont principalement à la recherche de conseils et tutoriaux. Les chaînes beautés de Youtube semblent donc avoir encore de belles années devant elles…

 

A la semaine prochaine!

La différence entre WordPress.com & WordPress.org

 

WordPress : un CMS

Tout d’abord, qu’est-ce que WordPress? Comme expliqué dans l’introduction, WordPress (« WP » pour les intimes) est un CMS (un système de gestion de contenu). Rassurez-vous, je ne vais pas m’étendre ici sur une série de notions informatiques 😉 Mais notons tout de même que chaque CMS utilise une base de donnée et qu’il permet de gérer automatiquement le contenu d’un site.

 

Exemple : le système d’archivage d’un blog. Grâce au « système CMS », vos articles se placent automatiquement dans les bonnes archives (octobre 2014, novembre 2014,….) Cela peut paraitre un peu bête mais avant l’apparition de WordPress ou Blogger, cela devait se faire manuellement (true story).

WordPress est également un éditeur WYSIWYG (abréviation de What You See Is What You Get – Ce que vous voyez est ce que vous obtenez). Cela veut tout simplement dire que vous allez pouvoir éditer directement le texte ou le design sans passer par du code. Par exemple, quand vous travaillez sur Microsoft Word, il suffit de cliquer sur la touche « italique » pour avoir le texte en italique.

C’est pareil sur WP. Vous pouvez mettre en page vos articles sans vous soucier du code HTML/CSS qui travaille en arrière plan pour faire afficher, sur l’écran, votre texte en italique.

wp-01

 

WordPress est donc une plate-forme surpuissante qui permet de créer un site ou un blog sans notion de webdesign/d’informatique.

Convaincu d’ouvrir votre blog avec ce CMS? Parfait ! Il existe deux options pour utiliser WordPress. Je vous les détaille ci-dessous.

 

WordPress.com

La solution idéale pour les débutants ou ceux qui ne souhaitent pas dépenser d’argent. WordPress.com est en effet entièrement gratuit. En 5 minutes, votre blog est créé. Génial, non?

Si vous souhaitez lancer un blog, je vous conseille largement de commencer par cette version gratuite. Certes, vous n’aurez pas un nom de domaine bien à vous ni un design fantastique. Mais un blog, cela prends du temps, de l’énergie et vous serez peut-être lassé au bout de quelques semaines. D’ou l’intérêt de tester d’abord la version gratuite.

A noter : WordPress.com propose des packs payants. Ils sont tout simplement trop chers pour ce qu’ils proposent. (ex : 18€ par an, uniquement pour le nom de domaine. C’est 10€ en moyenne). Si vous souhaitez professionnaliser votre blog, optez pour la version wordpress.org, qui est expliquée ci-dessous.

wp-02

 

Mais revenons à la version « .com ».

Pour créer votre blog, suivez simplement les étapes requises. Vous arriverez alors au “tableau de bord” de votre tout nouveau blog. Le menu, à gauche, vous propose tout ce dont vous avez besoin : créer vos catégories, votre menu, et surtout, vos premiers articles !

wp-03

 

Au niveau du design, vous avez le choix entre plusieurs thèmes gratuits. Ils ne sont peut-être pas très originaux mais très bien pour commencer. Il existe également des thèmes “Premium”. Ici encore, le prix est beaucoup trop élevé. Sauf si vous avez vraiment un gros coup de cœur, n’achetez jamais un thème directement sur WordPress 😉

 

Point positifs :

  • Un blog créé en 5 minutes
  • Entièrement gratuit
  • Facilité d’utilisation

Point négatifs :

  • Pas de nom de domaine
  • Petite pub en bas de la page
  • Peu de possibilité pour personnaliser le design

 

WordPress.org

Après avoir testé la première version, vous avez peut-être envie de passer à la vitesse supérieure. Rendez-vous sur WordPress.org pour cela.

Changement de look au niveau du design, on est loin de la homepage “user friendly” de WordPress.com.

wp-04

 

Bon concrètement, qu’est-ce que ce wordpress.org? Il s’agit simplement du site sur lequel vous aller télécharger le “programme” WP pour ensuite l’installer sur votre propre hébergement.

Voici donc la différence principale avec wordpress.com : votre blog est hébergé sur votre propre espace.

Pour avoir cet espace, vous devez l’acheter. Il existe de nombreuses solutions mais OVH.com est très bien. Une fois cet hébergement (et votre nom de domaine) acheté, vous devez installer WordPress dessus. Et voilà. (Cette étape sera détaillée dans un futur article).

Autre atout d’un blog WordPress “self-hosted” : la liberté au niveau du design ! Alors que WordPress.com ne vous autorise pas à toucher à de nombreuses options, tout peut être fait dans ce cas-ci.

Vous pouvez également y installer un thème acheté sur internet. Vous avez donc une multitude de possibilités au niveau du design.

wp-04

 

Une fois l’installation du blog faite, la gestion quotidienne se fait comme sur WordPress.com. Le tableau de bord est le même MAIS avec beaucoup plus d’options. Vous pouvez en effet ajouter de nombreuses extensions (gratuites la plupart du temps) qui fous faciliteront la vie et vous aideront, comme des outils de statistiques par exemple.

Installer son blog sur son propre hébergement est donc la suite logique si vous avez démarré un blog gratuit et souhaitez le faire évoluer. Comptez 50€ par an pour l’hébergement et le nom de domaine. Si vous souhaitez acheter un thème, il vous reviendra entre 25 et 75€ en moyenne. Il s’agit donc d’un petit investissement mais qui en vaut la peine. Notons également qu’il s’agit de prix bien plus bas que ceux proposé par WordPress.com. Il est donc beaucoup plus intéressant d’acheter son propre hébergement séparément.

 

Point positif :

  • Totale liberté au niveau du design
  • Résultat plus professionnel
  • Plus d’outils pour la gestion quotidienne

Point négatif :

  • Nécessite quelques notions pour l’installation

Selon moi, c’est tout 😉

 

Conclusion

J’espère que cet article vous a permis de mieux comprendre ces deux versions de WordPress. Les démarches et conseils concernant les étapes de l’installation de WordPress.org seront très prochainement détaillées dans de futurs articles. En attendant, si vous n’avez pas encore de blog, je vous conseille de tester WordPress.com afin de vous familiariser avec la plate-forme 😉

Le blog : historique, définition & perspective

Le blog : historique

Une date clé est à retenir dans l’histoire des blogs : 1999. A cette époque, internet a trente ans. Considéré comme une nouvelle source d’information, internet permet également de s’exprimer. Posséder sa « page personnelle » reste cependant compliqué d’un point de vue technique.

Ils sont alors plusieurs à se lancer dans le marché des outils de publications sur internet, destiné au grand public. La société Pyra Labs crée la plate-forme Blogger en 1999 (celle-ci sera rachetée par Google en 2004). Véritable révolution, il est maintenant possible de créer son blog en quelques minutes à partir d’un simple navigateur. L’éditeur de logiciel Six Apart créé Movable Type en 2001, qui deviendra TypePad en 2003. Cette même année, le CMS WordPress est également lancé.  Cet outil deviendra la plate-forme N°1 au monde. En 2015, 25 % des sites web dans le monde utilisaient WordPress.

blog-wordpress

C’est également en 1999 que le mot blog apparaît. Jorn Barger, célèbre bloggeur américain, parlait déjà de « weblog » en 1997. Peter Merholz, également bloggeur, transforma ce terme en « we blog » en 1999. Apparurent alors en anglais les statuts de verbe (to blog) et de nom commun (blog).

Aux quatre coins du monde, des blogs apparaissent, de plus en plus nombreux. On notera leurs influences en 2001 après les attentats du 11 septembre. En effet, les warbloggers ont de nombreux visiteurs et des audiences importantes. Les médias prennent note de cette influence qui ne fait que grandir.

Selon Technorati, moteur de recherche spécialisé dans le domaine des blogs, plus de 4 millions de blogs étaient recensés en octobre 2004. Ce chiffre ne fit qu’augmenter (10 millions le 16 mai 2005, et jusqu’à 156 millions en 2011 selon le site Blogpulse37). La blogosphère s’est développée si vite qu’aucun service donné n’a réussi à suivre le rythme, et que personne ne se trouve donc en mesure d’annoncer précisément combien d’individus elle rassemble. Attention, ces chiffres indiquent le nombre de blogs présents sur le web. Un grand nombre ne sont cependant plus mis à jours et donc inactifs.

Avec leurs avènements, les blogs ont modifié le paysage médiatique.

En un peu plus de dix ans, les blogs ont donc connu une ascension fulgurante. De par leur facilité d’accès et de création, ils sont devenus un média à part entière à la portée de tous.

Le blog : définition

Il existe de nombreuses définitions au blog, tant il en existe de nombreux aspects. Mais de manière générale, nous pouvons dire qu’« un blog est un outil qui permet à tout internaute de s’exprimer sur internet en tenant un journal». (Desavoye Benoît et Ducamp Christophe, Les blogs : nouveau média pour tous)

 Les blogs sont partout. Tous les jours, salariés, passionnés, mères au foyer, chef d’entreprises et autres partagent ce qu’ils vivent.

Créer et gérer un blog au quotidien ne demande ni compétence technique ni compétence informatique. Cette facilité vient du fait que les blogs font partie des CMS (Content Management System, système de gestion de contenus). Ces outils permettent de créer des sites, des réseaux sociaux, des forums,… de manière simple et flexible.

Une des caractéristiques des blogs est la mise en page, qui présente plusieurs éléments qui la caractérisent :

– Les articles, appelés billets, notes ou posts, forment la partie principale du blog. Ils sont présentés de manière chronologique inversée.  Ceux-ci sont le plus souvent présentés dans la colonne principale du blog. Il s’agit également de l’élément qui prend le plus de temps lors de la gestion quotidienne du blog. En effet, la rédaction se doit d’être réfléchie et étudiée.

– Les commentaires des billets forment la deuxième composante importante du blog. L’internaute n’est plus un simple lecteur à la recherche d’informations ou de divertissements, il devient également acteur.

– Les autres colonnes, situées à gauche ou à droite de celle des billets, présentent différentes options comme les archives, une liste de liens appelée blogroll, des catégories,…

blog-blogger

Tous les jours, des blogueurs expriment leur avis sur un sujet. Ce billet sera alors commenté, noté et parfois repris sur d’autres blogs. Les échanges de liens et d’informations entre blogs forment une nouvelle interactivité, qui n’existait pas encore auparavant.

Les blogs sont donc classés dans la famille des nouveaux médias, en distinction avec les médias de masse. Ils poussent à repenser le schéma classique de la communication.

Il est important de noter que les blogs ont une force au niveau des moteurs de recherche. Souvent mis à jours, avec de nombreux liens et une qualité de codage des pages web, les blogs ont de nombreuses caractéristiques qui font partie des facteurs essentiels dans le classement des sites tels que Google ou Bing.